Parlons bonheur !

Je pense parfois au bonheur…

Je pense parfois au bonheur d’être dans une pâtisserie avec un prince…. Non je ne vais pas vous parler d’un conte de fée, mais de deux albums somptueux qui donnent à réfléchir, je dirais même plus à philosopher :  Je pense  de Toon Tellegen mis en images par  Ingrid Godon et  Le Prince à la pâtisserie de Marek Bienczyk, illustré par Joanna Concejo.

je pense prince à la patisserie

Toon Tellegen dresse un inventaire, un catalogue de « pensées »,  et en vis-à-vis de chacune de ces pensées, un portrait dessiné par Ingrid Godon nous donne l’impression de lire tout simplement dans la tête de chaque personnage.

Je ne résiste pas à une petite citation : « Je pense rarement que je peux tout faire, je pense parfois que je peux faire quelque chose et je pense toujours qu’au fond je ne peux rien faire. Rarement… tout est là. Je vis pour ces moments. Je m’éclaircis un peu la gorge et le répète. Je vis pour ces moments… eh oui ! »    

Quant au Prince à la pâtisserie, il est accompagné d’une petite fille très gourmande à qui il explique ce qu’est le bonheur. Petit extrait :

« -Car le fond des choses…-l’interrompit le grand Prince. –Le fond des choses c’est que le bonheur, le vrai, passe toujours inaperçu. Tu l’attends pour demain, ou dans une semaine, en tout cas plus tard. Sans même soupçonner que tu es en train de le vivre. En mangeant avec moi ce millefeuille…et maintenant ce brownie.. »          

Deux livres à savourer au chaud, en dégustant le vrai bonheur, celui qui passe inaperçu…

 

Musique bio

Bientôt la fête de la musique, l’occasion de casser les oreilles de vos voisins en toute impunité…

instruments de musiqueMais cette année, petite nouveauté, vous allez pouvoir les étonner en jouant d’instruments insolites fabriqués par vos petites mains !! Je vous conseille de plonger avec délice dans la lecture de ce petit manuel :  Instruments de musique en papier et carton paru aux éditions Alternatives. Vous y apprendrez comment fabriquer une contrebasse avec un baril de lessive ou une cithare en cageot de fruits….

Bon, au niveau son, c’est un plus pour les voisins (ces instruments ne sont pas amplifiés donc moins bruyants) et au niveau esthétique c’est quand même plus drôle de voir son voisin jouer de la contrebasse « le chat machine » que de le voir s’époumoner dans une bête flûte à bec !

Dans quelle(s) bibliothèque(s) trouver ce livre ?

Le festival des Arts du Récit, c’est parti !

Voici le mois de mai où les fleurs volent au vent !

Eh oui, contrairement à ce que nous donne à penser le temps, le mois de mai est arrivé et avec lui revient comme chaque année depuis 27 ans, le Festival des arts du récit du 12 au 24 mai . Deux semaines pour écouter et voir 35 conteurs dans les bibliothèques, les centres sociaux , les maisons de quartiers, les hôpitaux… Du conte partout à toute heure sur tout le département… Un événement à ne pas manquer  ! Alors pour se mettre dans l’ambiance voici quelques merveilles à découvrir :

Deux albums :

issun boshiIssun Bôshi  / Icinori – Actes Sud Junior. Version japonaise du conte Tom pouce magnifiquement illustrée par Icinori.

Cent grillons / Henri Meunier –Cent grillons Rouergue. Henri Meunier rend hommage aux contes classiques en les détournant. Tous les contes commencent par un rébus qui déforme le titre initial (ex : Le chat botté  devient le Sabot Thé ) et c’est ce nouveau titre qui donne vie à une nouvelle histoire à la fois farfelue et imprégnée des contes classiques. Beaucoup d’humour, un peu de morale et un beau clin d’œil aux illustrations de Gustave Doré.

Deux collections chez Didier jeunesse  :

Il était une [mini]fois : Une collection de poche où des conteurs d’aujourd’hui revisitent des contes classiques d’ici et d’ailleurs.

Les contes du temps d’avant Perrault : Dans cette collection, Jean-Jacques Fdida raconte les contes classiques que sont Barbe Bleue, Cendrillon, La Belle au bois dormant ou  Le Petit Chaperon Rouge.

Et deux rendez-vous à ne pas manquer dans les bibliothèques de Grenoble !

Estrella Ortiz raconte en langue espagnole à la Bibliothèque Municipale Internationale le mercredi 14 mai à 17h . A partir de 4 ans.

Lila Khaled raconte à la bibliothèque Arlequin le samedi 17 mai à 10h30. Pour les 2-6 ans.

Poésie !

Comme il est rare de trouver des recueils de poésies originaux (poèmes moins classiques que ceux de Baudelaire, Verlaine et Prévert), beaux (illustrations et facture du livre soignées) et plein d’humour, je tenais à vous faire part de mes récentes trouvailles.
Voici donc cinq petites merveilles à lire seul ou même accompagné, pour goûter un petit moment d’éternité !
 

 

Hardi Hérisson et autres poésies russes / Délphine Chedru – Albin Michel jeunesse : Pour les illustrations hommage aux constructivistes russes de Delphine Chedru.
 
Jabberwocky le dragragroula / François David et Raphaël Urwiller – Sarbacane : Pour la magistrale adaptation du célèbre poème de Lewis Carroll par François David.
 

Chaîne d’or : les plus beaux poèmes d’Israël pour enfants, de Bialik à Gefen / Trad. de Ziva Avran , Arlette Pierrot, ill. de Batia Kolton – MeMo : Pour le travail d’édition effectué par MeMo.
 

Poèmes de terre / Olivier Douzou, Anouk Ricard – Rouergue : Pour l’humour des vers de Douzou sur le ver de terre !!!
 

Mon livre de Haïkus / Jean Hugues Malineau et Janik Coat : Pour la beauté sensible et tendre des Haïkus de Jean Hugues Malineau.

Tous au théâtre !

Connaissez vous Lys Martagon ? Non et bien courrez vite la découvrir à l’espace 600, jeudi 18 Octobre et vendredi 19 Octobre.




Lys Martagon
c’est une fille, c’est une fleur, c’est une fille-fleur qui habite la cité entourée de montagne. Elle aime les gens, elle aime la vie, elle aime Démétrio. Elle, la bavarde amoureuse des mots, lui le taciturne; Elle qui fuit la ville, lui qui s’y laisse enfermer par ennui… Cette pièce de théâtre écrite par Sylvain Levey lorsqu’il était en résidence à Grenoble, mise en scène par la compagnie Les veilleurs dit  la difficulté de vivre dans une cité et la liberté de s’en échapper pour rejoindre la nature. Un texte plein de poésie déjà mis en scène en 2010 par Emilie Le Roux. 


 

Toutes les infos sur le spectacle sont sur le site de l’Espace 600.

 


Dans quelles bibliothèques trouver ce livre ?