Automne, c’est de saison me direz-vous …

Suite au conseil d’une collègue, j’ai décidé de lire ce roman …

AutomneIl attire l’œil avec une très belle couverture et un résumé alléchant en quatrième avec la phrase qui tue : « un roman souvent comparé à La Route de Cormac McCathy ».

Et oui, si vous avez lu ce roman de cet auteur américain (ou vu son adaptation en film) vous aurez compris que Automne est un roman post apocalyptique, un sous genre de la Science-fiction. Le post-apocalyptique est un genre dans les littératures de l’imaginaire (SF, Fantasy, Fantastique) très en vogue en ce moment au vu du nombre de romans publiés, séries télé ou films (genre Hunger games). Il est toujours question de fin de l’humanité, comment survivre dans un environnement devenu hostile. C’est à la fois la fin de la civilisation et un nouveau départ, car la plupart des œuvres post-apocalyptiques se servent du décor « fin du monde » pour amener une réflexion sur la place de l’Homme par rapport à ses semblables et à la société d’aujourd’hui.

L’histoire …

Nanna a douze ans, sa petite sœur Fride six. Elles survivent recluses depuis 6 ans dans le bunker souterrain d’une maison sur une petite île, en compagnie de leur père. La famille a quitté la ville alors que Fride était encore bébé, fuyant une épidémie qui a complètement ravagé plantes et animaux, laissant des paysages morts abandonnés par les humains. Mais aujourd’hui, la nourriture vient à manquer, et le père des filles tombe gravement malade. Il les envoie alors vers la grande ville, afin de trouver des médicaments. Commence alors un long périple pour Nanna et Fride.

J’ai particulièrement apprécié le ton de ce roman, il y a toujours de l’espoir malgré les péripéties des deux fillettes, pas d’apitoiement ou de sentimentalisme avec une galerie de personnages très attachants.  Une belle découverte. Merci collègue !

 Dans quelles bibliothèques trouver ce livre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.