Déjoue les pièges !

Pour découvrir l’histoire des sciences, des sports ou l’histoire tout court, en s’amusant, seul, à deux ou en famille, voici une collection éducative et attractive qui ne plaira pas seulement aux petits curieux…

dejoue sport On se laisse très vite prendre au jeu de vouloir débusquer à tout prix les anachronismes ou erreurs qui se sont glissés dans chaque planche. On trouve…, parfois on se trompe… Quoi qu’il en soit on apprécie toujours de comparer ses résultats aux solutions, riches de précisions historiques, données à la page suivante.

DejouePiegeHistoiredejoue les pieges de la science

 

 

Dans quelle(s) bibliothèque(s) trouver ces livres ?

 

 

 

Le club A a testé pour vous !

Lors de la rencontre du mois de février, les ados du club A Eaux-Claires Mistral/Alliance ont pu tester certaines applications que je leur ai présentées.

Voici celles qu’ils ont le plus appréciées :

Monument valleyMonument Valley de Ustwo

Monument Valley est un très beau jeu où il faut simplement amener notre petit personnage d’un point à l’autre d’un bâtiment pour passer les niveaux. Mais le chemin n’est pas toujours évident et il vous faudra parfois actionner des mécanismes pour le faire apparaître. Vous en viendrez parfois jusqu’à marcher la tête en bas mais la logique n’a pas toujours le dernier mot dans ce monde où les chemins pour vous mener au but forment parfois de véritables illusions d’optique.

Lifeline  écrit par Dave Justus de 3 Minute Games

Vous recevez le message d’un astronaute dont le vaisseau s’est crashé sur une planète inconnue où l’air est respirable. En communiquant avec lui, vous allezLifeline choisir ce qu’il doit faire. Au début doit-il chercher à aller jusqu’à l’épave de son vaisseau ou aller explorer la montagne de l’autre côté ? Les événements se passent en temps réel donc si vous choisissez de le faire rejoindre son vaisseau, il ne vous contactera plus jusqu’à ce qu’il y soit arrivé une heure après. Quand il ira dormir vous ne pourrez plus le contacter avant qu’il ne se réveille plusieurs heures plus tard… encore faut-il survivre jusqu’à sa première nuit… tous les jeunes du club n’y sont pas parvenus.

Soldats inconnusSoldats inconnus par Ubisoft

Dans ce jeu vous allez suivre le parcours de différentes personnes embarquées dans la première guerre mondiale. La première est un soldat français, à partir du jour où il est réquisitionné. Ce jeu mêle des épisodes qui sont plus des énigmes à résoudre et des passages d’actions. Et tout au long du jeu, il est possible d’avoir plus d’informations sur certains éléments car chaque épisode arrive avec des éléments d’informations accompagnés de photos d’époque.

J’en ai profité pour présenter rapidement à ceux qui n’étaient pas déjà au club il y a deux ans deux excellents livres augmentés : S.Holmes adapté par Byook du roman « Le ruban moucheté » de Conan Doyle et « Voyage au Centre de la Terre » une version abrégée de l’histoire de Jules Verne par l’Apprimerie.

Et on n’a pas pu le tester car l’introduction aurait pris trop de temps, mais je leur ai présenté aussi Luminocity, un jeu d’énigmes et de réalisations de « puzzle » dont le décor a été entièrement réalisé à la main, en voici un petit aperçu sur leur bande-annonce :

 

C’est un ours !

Les jours rallongent et les animaux endormis sortent de leur hibernation. Et voici l’histoire d’un ours qui, au réveil, commence à se poser de drôles de questions…

1oursofcourse-couvUn ours gentil et solitaire décide un beau matin de se marier. Mais qui voudrait épouser un ours ? Car c’est bien connu, « un ours, c’est méchant, un ours c’est dangereux, ça tue les petits enfants et ça les mange en pot-au-feu ! ». L’ours part alors en quête de l’amour et de son « oursitude »… Sur son chemin, il rencontre un lapin, un hérisson, une belette et leurs amis de la forêt. Devra-t-il les manger ?

Porté par une musique folk, quelques chansons au ton léger et de nombreux instruments, ce conte musical donne toute sa place à l’imaginaire des enfants. Un livre-CD drôle, tendre et subtil autour de la question de l’identité et de l’intégration. A partir de 5 ans et à écouter en famille.

Dans quelles bibliothèques trouver ce livre-CD ?

1oursofcourse-ours 1oursofcourse-lapin

Parlons bonheur !

Je pense parfois au bonheur…

Je pense parfois au bonheur d’être dans une pâtisserie avec un prince…. Non je ne vais pas vous parler d’un conte de fée, mais de deux albums somptueux qui donnent à réfléchir, je dirais même plus à philosopher :  Je pense  de Toon Tellegen mis en images par  Ingrid Godon et  Le Prince à la pâtisserie de Marek Bienczyk, illustré par Joanna Concejo.

je pense prince à la patisserie

Toon Tellegen dresse un inventaire, un catalogue de « pensées »,  et en vis-à-vis de chacune de ces pensées, un portrait dessiné par Ingrid Godon nous donne l’impression de lire tout simplement dans la tête de chaque personnage.

Je ne résiste pas à une petite citation : « Je pense rarement que je peux tout faire, je pense parfois que je peux faire quelque chose et je pense toujours qu’au fond je ne peux rien faire. Rarement… tout est là. Je vis pour ces moments. Je m’éclaircis un peu la gorge et le répète. Je vis pour ces moments… eh oui ! »    

Quant au Prince à la pâtisserie, il est accompagné d’une petite fille très gourmande à qui il explique ce qu’est le bonheur. Petit extrait :

« -Car le fond des choses…-l’interrompit le grand Prince. –Le fond des choses c’est que le bonheur, le vrai, passe toujours inaperçu. Tu l’attends pour demain, ou dans une semaine, en tout cas plus tard. Sans même soupçonner que tu es en train de le vivre. En mangeant avec moi ce millefeuille…et maintenant ce brownie.. »          

Deux livres à savourer au chaud, en dégustant le vrai bonheur, celui qui passe inaperçu…

 

Dans la forêt lointaine…

Lors de ma dernière visite en librairie, trois beaux albums ont retenu mon attention et gagné le droit de faire partie des collections de la bibliothèque et en prime l’honneur de faire l’objet d’un article sur Trollire ! Leur point commun : la forêt.

mon tout petit oursLe coup de cœur absolu de ce début d’année est attribué à l’unanimité (enfin l’unanimité de mes collègues qui se sont paraît-il toutes arrêtées devant mon bureau en disant « ooooooooh c’est trop beaaaau ») à Mon tout petit ours, écrit par Sean Taylor et illustré par Emily Hugues (dont j’avais déjà adoré le premier album, Sauvage). Ce petit ours se promène dans la forêt avec son papa, un jour de grande chaleur. Ils décident d’aller jusqu’à la rivière. Une journée de partage, de douceur, de bonheur entre un enfant et son papa. Pas une grande aventure mais un moment si important pour grandir !

en foretMaria Dek, elle, propose à un enfant de se promener En forêt, pour lui faire découvrir les nombreuses aventures qui peuvent l’y attendre « derrière chaque arbre, sous chaque pierre », tout ce qu’on peut y observer, entendre, imaginer. Et si ce n’est pas maintenant, ce sera peut-être plus tard, quand il sera un peu plus grand et qu’il aura un peu moins peur. Car la nature n’est-elle pas le plus beau « terrain de jeu » dont un enfant puisse rêver ?

une balade avec dame foretPour terminer, voici un album un peu différent. C’est un livre-jeu, une sorte de « livre dont vous êtes le héros », adapté aux plus jeunes, que nous proposent Steffie Brocoli et Catherine Bidet : Une balade avec Dame Forêt. Dès la première page, elles nous proposent de choisir un chemin et un système d’onglets numérotés permet aux petites mains de trouver et d’accéder simplement à la suite de l’aventure. Une manière ludique de se familiariser avec les habitants et les caractéristiques de la forêt. Et quand on arrive à la fin, on peut recommencer, et prendre un autre chemin.

Pour prolonger la balade en forêt,  rendez-vous le samedi 19 mars à 10h30 pour un Temps des Histoires à la bibliothèque Hauquelin !