De l’oignon au dragon

La bibliothèque Arlequin accueille le Musée Hors les Murs sur le thème « Démons et Merveilles ».

Voici comment un démon peut devenir une merveille :

Prince dragon couvertureDans le pays des fjords vivaient un roi et une reine qui ne parvenaient pas à avoir d’enfant. Un jour, la reine croise une vieille dame dans la forêt qui lui donne un conseil pour avoir un enfant : se baigner dans un baquet rempli de l’eau de la rivière et manger ensuite les deux oignons qu’elle trouvera sous le baquet, sans oublier de les éplucher. La reine s’exécute mais, dans son empressement, oublie d’éplucher le 1er.

Au jour de l’accouchement, elle donne la vie à un dragon et à un humain. Lorsque son fils humain décide de se marier, son fils dragon fait valoir son droit d’ainesse et réclame une épouse…

Dans cette version écrite par Marie Diaz du « prince serpent » ( souvent raconté par Michel Hindenoch), on apprend comment le prince vint au monde.

Cet album au grand format laisse la part belle aux illustrations magnifiques d’Olivier Desvaux . J’ai adoré le parti pris d’orner les cheveux des personnages de branches ou de plumes. C’est à la fois très poétique mais cela donne aussi des indications d’âge ou d’humeur.

Le texte est parfois un peu complexe avec l’utilisation de mots anciens (comme « bliaut » pour chemise) mais nous entraine dans le monde intemporel des contes.

Pour savoir où trouver ce livre, cliquez sur l’image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.