Lou : après la BD, le film !

Samedi je suis allée voir « Lou » au cinéma (sortie en salle le 8/10), un peu à reculons à vrai dire, en me disant que c’était un film pour les enfants et donc j’y suis allée en tant « qu’accompagnatrice d’enfants ».

Lou BD

« Lou » la BD

Je me suis tout d’abord retrouvée dans une salle quasi exclusivement féminine, pleins de mamans avec leurs filles, des filles sans leur maman et des femmes venues sans enfants pour n’accompagner qu’elles-mêmes ! Dingue. J’ai donc un peu rééquilibré les choses en ne venant accompagnée que de garçons (mais bon, on était loin du compte quand même). Bref, le décor de la salle étant posé, passons au film (enfin, me direz vous).

Et bien ce film fut une belle surprise, j’ai ri (pour de vrai), j’ai apprécié la transformation de la BD en film, on retrouve tout ce qu’il y a dedans, en plus visuel. La ville dans laquelle vit Lou est un super mélange de cité futuriste et de ville des années 50 (60 ou 70 ? on ne sait pas trop), où on aimerait bien vivre. L’appartement de Lou est un délicieux foutoir, fait de bric et broc coloré, à l’intérieur duquel se trouve (entre autre) une « malle de la honte », qui lorsqu’on se glisse à l’intérieur nous conduit à un douillet cocon rose, pleins de coussins, moelleux au possible (qui fait tellement envie, qu’à peine rentrés à la maison, nous avons œuvré pour tenter de recréer cet « utérus » confortable, parce qu’au fond c’est bien de cela qu’il s’agit !). Les personnages sont tous légèrement siphonnés, névrosés, donc drôles, ils alternent entre grosse dépression (surtout la mère) et bonheur intense, pour finir avec une danse de la joie (en version bollywood dans le film) de toute beauté ! danse de la joie
A ne pas manquer non plus les tournages que réalisent Lou et son amie Mina, qui mettent en scène Barbie et Ken, dans lesquels Ken se jette du haut d’une tour ou se fait dévorer par des requins (et autres horreurs, mais je ne vais pas tout vous raconter !). Pour finir, c’est donc un film sympa à voir, avec ou sans enfant, avec des filles mais aussi avec des garçons !

Un commentaire sur “Lou : après la BD, le film !

  1. J’avoue que j’avais quelques (beaucoup d’) à priori aussi vis à vis de ce film (et pourtant je regarde beaucoup de films « pour enfants ») mais cette critique m’a donné envie de le voir 🙂 Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.