Ouvrir les yeux…

 Eben, adolescent namibien à la peau sombre et aux yeux bleus, découvre un jour que ces yeux bleus lui viennent de la colonisation allemande de son pays, qui se termina par le génocide de sa tribu, les Héréros, au début du XXe siècle.

eben

Comme Elise Fontenaille l’a déjà fait dans plusieurs de ses livres, elle part de faits réels pour nous faire découvrir des pans de l’Histoire souvent méconnus. Il s’agit là du terrible génocide qui a eu lieu en Namibie au début du XXe siècle, qui a fait 75 000 victimes. C’est un peu par hasard, en faisant des recherches sur son arrière-grand-père, le général Mangin, qu’elle a déterré cette sombre page de l’histoire, et c’est ainsi qu’est né le personnage d’Eben (ainsi que le livre Blue book pour adultes qu’elle a publié en même temps).
On découvre avec horreur dans ce récit, non seulement l’extermination de tout un peuple mis en œuvre par le général allemand VonTrotha, mais également les expériences scientifiques qui ont été faîtes sur des Hereros afin de prouver que les Noirs étaient des êtres inférieurs, et que l’on pouvait donc les exterminer afin de laisser l’Afrique aux Blancs. Ces expériences étaient commanditées par Eugen Fischer, grand inspirateur d’Hitler…
Le récit est terrible, puissant et poignant, et le message du devoir de mémoire passe de façon très forte. Elise Fontenaille sait très bien nous faire ressentir la rage qui envahit Eben et qui l’amènera à agir, donnant au récit final une note d’espoir.

Dans quelle(s) bibliothèque(s) trouver ce livre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.