Percy Jackson et le voleur de foudre

Percy Jackson et le voleur de foudre… Un titre ma foi fort mystérieux pour une œuvre qui ne l’est pas tellement et c’est tant mieux. Si tout comme moi, vous aussi vous tombez sur ce livre et que vous êtes intrigué par un tel nom, allez y, c’est quasiment parfait.

L’histoire n’est même pas encore commencée que les ennemis des maths y trouveront déjà leur compte rien qu’au titre du chapitre premier. Cependant quand on ferme le livre et que l’on a fini l’histoire, on ne peut s’empêcher de se dire que l’auteur a choisi la facilité. Aussitôt après avoir fini l’histoire, j’avais l’impression que ce n’était rien d’autre qu’une sorte de Choc des titans en version Harry potter avec une histoire pas originale pour un sou mais qui est très agréable à lire. Justement, venons-en à l’histoire.

Percy Jackson a le profil type du cancre dyslexique et hyper tendu comme on n’en fait plus de nos jours; et il se trouve justement que ce cancre se retrouve à une sortie scolaire au muséum. Malgré tout, il en profite pour étaler son peu de culture générale qu’il possède en mythologie grecque. Pendant la pause casse-croute, la garce de service décide d’aller embêter le pauvre et faible Grover qui comme, par hasard se trouve être le meilleur ami de Percy. Ce dernier va au secours de son ami, et juste après, un terrible incident intervient… . Et oui je suis sadique, je fais monter l’intrigue et je ne vous annonce même pas le dénouement, ça vous apprendra à lire mes critiques. non mais sérieusement vous vous attendiez quand même pas à ce que je vous raconte toute l’histoire ? De toute façon vous en savez assez.

Donc voilà, ce livre est à découvrir mise à part une niaiserie déconcertante, certains moments sont vraiment cocasses et surprenants. Sur ce, à plus tard.

 

Etienne, stagiaire à la bibliothèque Jardin de Ville


Dans quelles bibliothèques trouver ce livre (et son adaptation en dvd) ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.