Sendak et ses maxi livres

«Il y a tellement plus à faire avec un livre que le lire… C’est pourquoi les livres doivent être magnifiques. » Maurice Sendak


Un album de Maurice Sendak agit sur moi comme une véritable Madeleine de Proust, ce serait un peu le même genre d’effet avec Tomi Ungerer ! Alors évidemment quand j’entends parler de la sortie au cinéma de l’adaptation de Max et les maximonstres me voilà projetée quelques décennies en arrière ! Cet album a été publié en 1963, il a été à l’époque largement décrié, des psychanalystes comme Françoise Dolto ont même d’abord déconseillé la lecture de cette histoire aux enfants ! Au final il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands classiques de la littérature jeunesse américaine ! Comme quoi… Tout cela m’a permis de me replonger avec un très grand plaisir dans les albums de Maurice Sendak. Le temps n’a laissé aucune trace d’usure sur tous ces livres, les illustrations sont pleines de poésie, imprégnées de rêverie enfantine, avec le charme des gravures d’autrefois… 

Pour partager mon plaisir, je vous propose en vrac, une liste non exhaustive de quelques albums qui me viennent à l’esprit : « Pierre : un conte très moral, 1979″, « Rosie, 1980″, « Cuisine de nuit, 1972″, « Quand Papa était loin, 1984″, et évidemment « Max et les Maximonstres, 1963″

Bande annonce du film Max et les Maximonstres

4 commentaires sur “Sendak et ses maxi livres

  1. Ayant moi aussi grandi avec Max et les Maximonstres, je vais me ruer dans les salles pour en voir l’adaptation cinématographique qui m’a l’air très fidèle et très réussie! Attention, l’abus de Maurice Sendak n’est pas dangereux pour la santé !!!

  2. Eh bien le film est vraiment chouette, complètement poétique et immoral, et le jeune acteur est très mignon et joue vraiment bien !
    Bon c’est une adaptation bien libre il faut dire tout de même…

  3. Pingback Trollire » Au revoir et merci, MaxiMaurice…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.