Poésie !

Comme il est rare de trouver des recueils de poésies originaux (poèmes moins classiques que ceux de Baudelaire, Verlaine et Prévert), beaux (illustrations et facture du livre soignées) et plein d’humour, je tenais à vous faire part de mes récentes trouvailles.
Voici donc cinq petites merveilles à lire seul ou même accompagné, pour goûter un petit moment d’éternité !
 

 

Hardi Hérisson et autres poésies russes / Délphine Chedru – Albin Michel jeunesse : Pour les illustrations hommage aux constructivistes russes de Delphine Chedru.
 
Jabberwocky le dragragroula / François David et Raphaël Urwiller – Sarbacane : Pour la magistrale adaptation du célèbre poème de Lewis Carroll par François David.
 

Chaîne d’or : les plus beaux poèmes d’Israël pour enfants, de Bialik à Gefen / Trad. de Ziva Avran , Arlette Pierrot, ill. de Batia Kolton – MeMo : Pour le travail d’édition effectué par MeMo.
 

Poèmes de terre / Olivier Douzou, Anouk Ricard – Rouergue : Pour l’humour des vers de Douzou sur le ver de terre !!!
 

Mon livre de Haïkus / Jean Hugues Malineau et Janik Coat : Pour la beauté sensible et tendre des Haïkus de Jean Hugues Malineau.

Un peu de poésie dans ce monde de trucs

Le métier de bibliothécaire est une surprise perpétuelle… Parfois les livres vous tombent dessus et vous tombez amoureux (cf. voir article du 20 avril 2010), parfois grâce à des lecteurs venus vous demander un conseil, vous découvrez une perle. Spéciale dédicace donc à cette lectrice anonyme qui m’a fait découvrir ce coup de cœur poétique…
Voici Petits poèmes pour passer le temps par Môssieur Carl Norac et illustré par Mâdame Kitty Crowther chez Actes Sud dont voici une petite mise en bouche :
« Miel de toi (à chuchoter quand le vent se tait)
Je dis du miel de toi,
le dernier miel au goût de pomme,
de tournesol. Septembre va. »

Tant que j’y suis, après la poésie, je vous propose un livre de philosophie (ça peut pas faire de mal, bien que… vu ma note au bac…) genre que l’on aimerait se voir offrir pour son anniversaire… (ben pour moi c’est encore possible, c’est au mois de mars !)
Proposé par Franck Prévot et Régis Lejonc aux éditions l’Edune, Les pensées sont des fleurs comme les autres :
« Même quand ils dorment à poings fermés
ou sur leurs deux oreilles,
les cyclopes ne dorment que d’un œil »

Que rajouter après tant de légèreté ? Venez vite les emprunter !

Pour rajouter un peu de poésie à votre liste de fournitures !

De vagues souvenirs d’écolière me reviennent…

En dehors des mathématiques qui n’étaient pas du tout mes amis, je repense à cette estrade en bois où il fallait réciter des poésies et des fables devant toute la classe. Répétées durement, longtemps, et puis devant tous ces regards : la panne des mots. C’était il y a longtemps (non non je ne vous dirais pas mon âge ! )

Je profite donc de la rentrée pour vous proposer deux petites perles de douceur :

 

Ce CD vous entraînera dans l’univers du poète Jacques Prévert avec des choeurs d’enfants et d’adultes. Le tout savamment orchestré par Olivier Caillard, fondateur des P’tits Loups du Jazz.

 


 
Ce livre-cd vous offre des fables de La Fontaine plus ou moins connues, lues par Alain Carré, véritable troubadour des mots et entrecoupées par des musiques de Jean-Sébastien Bach et Louis-Claude Daquin.


Bonne rentrée à tous !

 P.s. : Allez Le Troll ! L’article est fini, reprends ta récitation, il faut encore aller acheter tes crayons de couleurs: « Maître Renard sur un arbre perché… « 

Mon Kdi n’est pas un Kdo

Ingouvernable
ça tangue
ça couine
ça coince
tire à droite
tire à gauche
bloque
et accélère
cogne un mollet
file un collant
pardon madame

Mon Kdi n’est pas un Kdo


Qui n’a jamais essayé de dompter un chariot insolent ?
Après ses trois précédents ouvrages « Le rap des rats », « Mes poules parlent » et « Le verlan des oiseaux », Michel Besnier s’attaque cette fois ci à l’univers du supermarché. On passe du rayon boucherie à la boulangerie et aux fruits et légumes en quelques mots, toujours drôles et grinçants… L’auteur s’amuse à trouver de nouvelles formes de langages (rimes suggérées, mots tronqués) dans des poésies très courtes et cocasses. Les illustrations d’Henri Galeron accompagnent très justement ces propos satiriques de l’antre de la consommation.
On ne verra plus jamais les rayonnages du supermarché du même œil !

Mon Kdi n’est pas un Kdo/Michel Besnier, ill. Henri Galeron. Editions Motus, 2008
Dans quelles bibliothèques trouver ce livre ?